lundi 30 septembre 2013

Les manipulations syntaxiques

Pour enseigner les différentes classes de mots, nous parlons souvent de "trucs" à nos élèves. Avec la nouvelle grammaire, il est davantage pertinent de parler de manipulations syntaxiques, ou bien opérations syntaxiques. On entend par là le remplacement, le déplacement, l'effacement et l'ajout.

J'ai créé des affiches qui pourront permettre aux élèves de visualiser les manipulations et les utiliser selon leurs besoins.

Par exemple, il est possible de localiser un verbe en ajoutant à sa gauche et à sa droite «ne» et «pas».

Il faut tout de même expliquer aux élèves qu'une fois la manipulation faite, il faut porter un jugement sur le résultat. On suggère les questions suivantes: «Est-ce que cela se dit bien?» «Cette construction est-elle correcte?» Il faut alors s'appuyer sur nos connaissances intuitives de la langue pour faire notre jugement.

De plus, j'ai ajouté des cercles contenant les pictos et des mots-clés pour différentes situations. Je compte bien les découper et les plastifier. Je pourrai les utiliser au tableau en les aimantant.






dimanche 15 septembre 2013

Nouvelle version - conseil de coopération

Voici un lien qui mène vers une nouvelle version de mes petites affiches pour installer un journal mural dans la classe. C'est à la demande d'une collègue qui n'utilisait pas exactement les mêmes termes pour son conseil de coopération que j'ai ajouté une page. Elle sert à remplacer "Je critique" par "Je n'aime pas quand".

Bonne semaine!

https://docs.google.com/file/d/0B0oOOmSXKVLQTEo0UTlvUUwxUTg/edit?usp=sharing

lundi 9 septembre 2013

Miam! Des croissants!

Qui dit mathématique en début d'année, dit numération, peu importe le niveau!

Étant présentement enseignante de quatrième année, je suis à revoir la valeur de position dans le nombre, les représentations du nombre et la comparaison de nombre.

Un peu rouillés, mes élèves m'ont beaucoup demandé aujourd'hui la question suivante : «C'est quoi déjà "croissant"?». J'aurais dû leur répondre que c'était une excellente pâtisserie fait à base de beurre, mais je me suis bien sûr retenue. J'ai plutôt décidé de leur tracer au tableau des petits dessins.

De retour à la maison, je me suis aussitôt mise au travail pour créer une affiche rigolote qui pouvait servir de rappel durant l'année.

La voici, la voilà!


samedi 7 septembre 2013

Quelle heure est-il, madame Ariane?

L'école est commencée depuis maintenant 8 jours. Combien de fois me suis-je fait demander : «C'est dans combien de temps le diner?»? La réponse est : BEAUCOUP TROP DE FOIS!

Décidément, les élèves de quatrième année ont besoin de plusieurs outils de gestion du temps! En plus d'avoir fait la demande à ma direction d'école pour avoir un Time Timer dans ma classe, j'ai créé des petites affiches pour représenter les heures qui intéressent mes élèves, c'est-à-dire, l'heure de la récréation, du diner et de la fin de la journée. Je les afficherai tout près de l'horloge de ma classe. 


Affiches pour l'univers social

Ce matin, j'ai pensé vous partager les quatre petites affiches que j'ai fait pour accrocher sur les murs de ma classe. Comme il est important pour les élèves de se repérer sur une carte, pourquoi ne pas également se repérer dans l'espace, en localisant les quatre points cardinaux!


dimanche 1 septembre 2013

C'est le début d'un temps nouveau!

Cette chance ne cesse de jouer en reprise dans ma tête! Son propos est tout à fait pertinent, puisque l'école est officiellement commencée! J'ai fait ma planification pour la semaine prochaine! Malgré que nous soyons le dimanche d'un long weekend, j'ai vraiment hâte de commencer à enseigner! Bref, profitons de la fête du travail pour concevoir quelques affiches pratiques.

D'abord, voici trois affiches pour éviter de répéter fréquemment des recommandations lors de situations d'écriture.


mercredi 21 août 2013

La rentrée

C'est demain que je rencontrerai mes nouvelles collègues, que je découvrirai mon nouveau local et que je débuterai ma nouvelle année scolaire!

J'ai travaillé aujourd'hui sur un petit questionnaire qui peut être utilisé pour mieux connaitre ses élèves en début d'année. Je me suis inspirée de plusieurs documents trouvés sur Pinterest.


dimanche 18 août 2013

Suite Code SPACOH

Voici le complément à afficher pour le code d'autocorrection SPACOH mis en ligne précédemment. Il comprend une affiche avec la lettre, un descriptif des étapes à suivre ainsi qu'une dernière affiche avec un exemple des stratégies. J'ai très hâte de les faire imprimer, plastifier et surtout, les accrocher dans ma classe! J'ai tellement hâte à demain de savoir où et à qui j'enseignerai! STRESS!!


vendredi 16 août 2013

Le travail en équipe

Comme le moment de former des équipes en est un de pertes de temps, de conflits et bien souvent de dyades forcées, j'essaierai cette année un outil qu'une de mes collègues utilisait en classe. En début d'année, les élèves de sa classe devaient remplir leur horloge avec d'autres noms d'élèves. Ce moment pouvait prendre une trentaine de minutes. Ils circulaient dans la classe en questionnant leurs camarades pour remplir leur horloge.

Ainsi, plus tard dans l'année, alors que les élèves devaient se placer en équipe, l'enseignante choisissait une heure de rendez-vous. Plus de perte de temps, plus de conflit et surtout, plus d'élèves rejetés!

Merci collègue de mon coeur de me permettre de partager ton idée avec vous!


mercredi 14 août 2013

Un petit projet personnel en ruban adhésif

Au tout début de l'été, j'avais envie de m'amuser et s'est bien sur en regardant sur Pinterest que j'ai pu trouvé une idée géniale qui me permettait de recycler!

Depuis quelques années, ma mère, dans un soucis d'écologie, me garde ses contenants d'aluminium de café. J'ai donc utilisé un total de 12 conserves et trois rouleaux de ruban adhésif. Je les ai trouvé au De Serres. Je les trouvais un peu dispendieux, mais j'ai tout de même succombé! Après tout, j'aurai des contenants pour y mettre du matériel de manipulation ou des crayons dans ma classe. En magasin, des contenants colorés et jolis comme ça, c'est cher aussi!

Bref, pendant une journée, je me suis amusée! J'ai hâte de les utiliser dans ma classe!!

Plus que 5 jours de vacances! ;)

mardi 13 août 2013

«Est-ce que je peux aller à l'ordinateur, madame Ariane?»

Il ne fait pas très beau à l'extérieur. Cela me rappelle que dans peu de temps, j'aurai à gérer une vingtaine d'élèves qui voudront tous aller à l'ordinateur en même temps, lors d'une récréation à l'intérieur. 

Les années précédentes, je pigeais tout simplement le nom de deux élèves qui pouvaient aller aux ordinateurs de la classe. Cependant, le hasard en favorisait parfois! Je leur permettais également de choisir un ami qui pourrait les accompagner. 

Cependant, j'ai trouvé sur Pinterest une idée très intéressante. En effet, je vais essayer cette année d'utiliser une "Carte Techno". En plus de contenir le code d'utilisateur et le mot de passe de l'élève, je peux savoir à quelle fréquence chaque élève est allé aux ordinateurs en vérifiant le nombre de cercle perforé. Je crois que cela pourra être plus juste et plus égalitaire pour tous. 

Je ne sais pas encore si je garderai les cartes en ma possession, ou je les remettrai aux élèves. Tout dépendra de l'âge de mes élèves! 

lundi 12 août 2013

La coopération

Depuis trois années, j'utilise en classe un conseil de coopération.  À environ toutes les deux semaines, les élèves déplacent (le moins bruyamment possible!) les pupitres de la classe afin de faire de l'espace au centre de la pièce. Ils prennent chacun leur chaise, et la place pour former un cercle. Ils attendent debout que tout le monde soit placé. Nous vérifions si tout le monde est visible et faisons les ajustements nécessaires.

Lorsque tout le monde est prêt, je dis: «Le conseil peut commencer. » Tous les élèves s'assoient. 

Déroulement 

Je commence toujours par un retour sur le conseil précédent. Je relis rapidement les points vus lors du dernier conseil, les décisions prises, si les engagements ont été respectés, etc. 

Puis, nous débutons ma section préférée, les félicitations. Je remets aux auteurs leur message pour qu'il le lise à voix haute. Tout le monde est obligé d'applaudir, une fois le message lu. Il est tellement adorable de voir des élèves remarquer les efforts de leurs camarades. C'est vraiment mon moment choucou! Les élèves félicités gardent en souvenir leur message. 

Ensuite, nous lisons les remerciements. C'est également un moment apprécié des élèves. 

Par la suite, nous attaquons la partie la plus délicate, la partie des «critiques». Je lis chaque critique qui sont signées et datées. Je donne la parole à l'auteur de la critique pour qu'il explique davantage la situation. Puis, c'est au tour du critiqué de répondre. Ils ne doivent pas s'interrompre et respecter le droit de s'expliquer de part et d'autre. Ensemble, nous tentons de trouver une solution au problème. Souvent, l'élève critiqué doit faire des excuses ou choisir une solution proposée au conseil pour l'aider à améliorer son comportement. 

Aussi, nous accordons un temps pour la section du journal mural «Je veux parler de...». C'est l'occasion aux élèves de proposer des projets, de relever des problématiques dans la classe, etc. Nous permettons aussi aux autres membres du conseil de poser des question, faire des propositions. Nous adoptons par consensus ou par majorité différentes décisions.


Les fichiers sont suivants sont utilisés pour afficher le journal mural en classe. 


Ma réflexion sur le conseil de coopération a été fait grâce au livre de Danielle Jasmin, «Le conseil de coopération» aux éditions Chenelière. Pour ma part, j'ai remarqué que les élèves aimaient beaucoup le moment du conseil de coopération. Souvent, des élèves venaient me demander quand aurait lieu le prochain conseil. J'ai pu être témoin de nombreuses discussions très enrichissantes. 

Je vous souhaite d'expérimenter cette façon de faire la gestion de classe et la gestion des conflits. 

samedi 10 août 2013

Affiches inspirées...

J'ai trouvé sur Pinterest de belles affiches inspirantes à afficher en classe. 

J'ai traduit moi-même la première affiche. Je la trouvais si simple, mais si efficace! Elle a d'ailleurs été installée dans ma classe toute l'année dernière. 
J'ai trouvé la seconde sur Pinterest aussi, en anglais, puis j'ai trouvé la traduction! Elle peut être utilisée pour faire comprendre aux élèves qu'il est important de réfléchir avant de parler. On dit: «Tourne 7 fois ta langue dans ta bouche avant de parler»? Celle-ci propose de penser avant de parler! 



Une question de longueur

Aujourd'hui, je veux partager avec vous une affiche que j'avais créé lorsque j'enseignais la mesure à mes élèves. 




mardi 6 août 2013

Code d'auto-correction SPACOH

À l'école Saint-Julien, où j'enseignais les deux dernières années, j'ai eu la chance de travailler au sein du comité porteur de l'école. En plus de travailler sur les objectifs de la convention de gestion, sur le plan de réussite de l'école et sur d'autres sujets divers, nous avons élaboré un système d'auto-correction commun. Le but était de l'instaurer à travers les pratiques de chaque classe. Comme je participais avec deux de mes collègues à la mise en commun des pratiques et des stratégies, je me suis permise d'en garder une trace.

Étant présentement en congé, avec des papillons dans le ventre à l'idée de la rentrée qui arrive à grands pas, je me suis mise à travailler sur la mise au propre de ce travail collaboratif. J'y ai donc mis ma petite touche personnelle!

Nous avons pensé l'outil comme une liste à cocher plastifiée. Au cours de leur correction, les élèves peuvent suivre les différentes étapes à accomplir.

Lorsque nous avons présenté au reste de l'équipe-école notre travail, nous avons eu quelques débats sur la présence du «H» pour homophones. Mes collègues et moi avons alors justifié le fait qu'il était important d'attribuer du temps lors de l'auto-correction aux homophones. Les élèves doivent connaitre les divers stratégies pour différencier les homophones afin d'éviter de nombreuses erreurs d'orthographe d'usage et grammaticale.

N'est-ce pas qu'il est mignon comme tout le petit monstre orangé?

À chacun ses responsabilités

Je trouve très important de demander à mes élèves de participer au bien-être de la classe. Chacun doit faire sa part pour le ménage, les tâches et l'organisation de la classe.

Voici une affiche pour présenter les responsabilités de la classe. Je n'ai pas encore créé les étiquettes des différents métiers. J'utilise pour l'instant les étiquettes provenant du Jardin de Vicky. Collés à des velcros, les élèves devaient y placer des épingles à linge à leurs noms. Ces dernières sont plutôt lourdes. Il me faut donc repenser à ce système pour qu'il soit fonctionnel dès la rentrée!  À suivre donc!


«Moi aussi, je veux du lait!»

Aujourd'hui, j'ai décidé de partager avec vous un de mes outils pour faire la gestion des berlingots de lait. L'école où j'enseignais, les deux dernières années, recevait quotidiennement du lait d'école. Je dois l'avouer, ce lait m'a causé bien des maux de tête. J'ai donc dû penser à un système qui me sauverait du temps et de l'énergie. Je l'ai instauré au courant de l'année dernière. Les élèves ont beaucoup apprécié!

Auparavant, au moment de la collation, je devais demander aux élèves la fameuse question «Qui ne veut pas de lait?». Ainsi, à mains levées, les élèves non-intéressés devaient me faire un signe. Même si je comptais moi-même le nombre de berlingots nécessaires, nous avions toujours des problèmes. Un lait de trop, un lait manquant. Bref, du temps perdu en classe! En conseil de coopération, mes élèves et moi avons tenté différentes méthodes. Sans succès. Pendant le congé des fêtes, j'en ai profité pour créer ce système. Je leur ai expliqué au conseil, et les élèves ont adopté la proposition. 

Pour l'utiliser, chaque élève devait ajouter à sa routine du matin le fait de placer son pictogramme de berlingot numéroté sur la bonne affiche. La première étant pour signifier qu'ils désirent du lait, et l'autre étant le contraire. Le responsable des absences de la classe était également responsable de bouger le picto des élèves absents. De cette façon, le responsable du lait pouvait compter le nombre de pictos nécessaires et partir vers le réfrigérateur de l'école.

Bien que parfois il y ait des erreurs, nous avons remarqué une diminution des problèmes, que le tout se déroulait en silence et sans perdre de temps en classe. Le responsable pouvait également se référer à l'affiche pour savoir qui avait demandé un lait ou non. Pas de chicane!



lundi 5 août 2013

Une petite nouvelle

Depuis quelques mois déjà, je consulte via Pinterest  de nombreux blogs. J'y retrouve des idées originales en lien avec l'enseignement que j'ai souvent le goût d'essayer dans ma classe.

Comme je suis en congé depuis juin, j'ai eu le temps de fouiller sur la toile pour y trouver de nombreuses inspirations. Je profiterai de ce blog pour vous partager mes créations.